24 janvier 2017

Faut-il choisir une marque évocatrice ou une marque arbitraire ?

Faut-il choisir une marque évocatrice (meilleur choix marketing) ou une marque arbitraire (meilleur choix juridique ?

Il n’existe pas de bon ou de mauvais choix mais encore faut-il savoir quels sont les avantages/inconvénient et risques de mon choix car je choisis un nom pour un client….

Exemples de marques distinctives (arbitraire) : SESSUN pour des vêtements ou encore DARTY pour de l’électroménager

Exemples de marques évocatrices : BONNEMINE pour de la crème ou encore TELEFOOT pour une émission TV sur le foot.

Il est en permanence nécessaire de réaliser des arbitrages concernant le choix entre une marque évocatrice et une marque arbitraire. Il est en effet important de faire coïncider les juridiques et les critères marketing.

Le bon réflexe : Anticiper en amont en veillant à vérifier avec votre client quel est son objectif et son ambition sur la marque et faire valider juridiquement votre choix par votre conseil en propriété industrielle.Ce qu’il faut retenir : La question mérite d’être posée car dans un cas vous bénéficiez d’une protection optimale (marque arbitraire) et dans l’autre d’une protection très limitée et demande des investissements importants pour sauvegarder ses droits. Aussi, si cette marque a vocation à être déposée/exploitée à l’export, il est possible que cela soit impossible (car certains offices sont très sévères sur l’examen de la distinctivité) ou difficile et donc onéreux.